Des MP3

  • Une lecture par la Machine astread de mon recueil de Nouvelles de Juillet 2018

    Les textes de mes nouvelles qui datent  bien entre 1978 pour les plus vieux etils datent de  2018, Ils  sont publiées en juillet 2018 dans mon recueil de nouvelles que j'ai auto-édité... soit un livre d'environ 225 pages diverses avec des textes divers, des nouvelles, des uchronies, des contes, de la Science Fiction, un peu de trucs sur Dieu, un peu sur la Physique et quelques trucs un peu plus Métaphysiques et peut-être même les débuts d'un roman que j'ai dû abandonné par manque de vraies possiblités dans le réalisme des personnages dans ce monde réel

    Mes nouvelles juillet 2018 1Mes-nouvelles-juillet-2018-1.mp3 (2.28 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 2Mes nouvelles juillet 2018 2 (2.45 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 3Mes nouvelles juillet 2018 3 (2.63 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 4Mes nouvelles juillet 2018 4 (2.31 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 5Mes nouvelles juillet 2018 5 (2.53 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 6Mes nouvelles juillet 2018 6 (2.26 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 7Mes nouvelles juillet 2018 7 (2.37 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 8Mes nouvelles juillet 2018 8 (2.25 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 9Mes nouvelles juillet 2018 9 (2.31 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 10Mes nouvelles juillet 2018 10 (2.18 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 11Mes nouvelles juillet 2018 11 (2.25 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 12Mes nouvelles juillet 2018 12 (2.27 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 13Mes nouvelles juillet 2018 13 (2.61 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 14Mes nouvelles juillet 2018 14 (2.49 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 15Mes nouvelles juillet 2018 15 (2.29 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 16Mes nouvelles juillet 2018 16 (2.35 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 17Mes nouvelles juillet 2018 17 (2.25 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 18Mes nouvelles juillet 2018 18 (2.42 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 19Mes nouvelles juillet 2018 19 (2.31 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 20Mes nouvelles juillet 2018 20 (2.3 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 21Mes nouvelles juillet 2018 21 (2.39 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 22Mes nouvelles juillet 2018 22 (2.27 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 23Mes nouvelles juillet 2018 23 (2.23 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 24Mes nouvelles juillet 2018 24 (2.23 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 25Mes nouvelles juillet 2018 25 (2.24 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 26Mes nouvelles juillet 2018 26 (2.3 Mo)

    Mes nouvelles juillet 2018 27Mes nouvelles juillet 2018 27 (1.83 Mo)

  • Haïkaïs d'un été qui passe


    Haïkaïs d'un été qui passe

    Un matin plus frais
    Voilà l'été qui passe
    Bientôt l'automne
     
    Pour quelques degrés
    On fait toute la différence
    Entre chaud et frais
     
    De la nostalgie
    Oui ! Peut-être bien monsieur
    L'hiver sera là
     
    Du moins je le dis
    C'est une idée  absurde
    Le froid et le chaud
     
    Septembre qui vient
    C'est déjà la grande rentrée
    Des Prix Littéraires
     
    Pour les grands prix
    Il faut attendre octobre
    Et les prix Nobel
     
    Déjà les écoliers
    Remplissent leur cartables
    De plein de choses
     
    Y a-t-il une chose
    Que vous auriez à faire
    Pour cette rentrée ?

    Paris le 24 août 2018

    Ce matin, j'ai froid
    Vais-je mettre un chandail ?
    Non ! Là je souris

    Paris 25 août 2018

    Haikais dun ete qui passehaikais-dun-ete-qui-passe.mp3 (151.22 Ko)

  • Musique de robinet Deuxième

    Pour continuer dans l'humour et la musique

    Là c'est un enregistrement qui n'est fait

    Que sur le son des gouttes d'eaux qui tombent

    Avec des silences, au début et à la fin

    Une musique de goutte 3ieme morceaux choixune-musique-de-goutte-3ieme-morceaux-choix.mp3 (14.21 Mo)

  • Petite méditation sur le temps qui passe

     

    Musique des gouttes qui tombent

    Vous voulez sourire du moins vous pouvez vous détendre
    En ce calme après-midi du mois d'août, je songeais en sommeillant
    Je faisais une petite sieste, enfin pas vraiment j'étais à l'écoute
    Et j'entendais dans ma cuisine, assez proche, un robinet qui coule

    ça donne des sons musicaux, avec l'évier qui fait résonner
    Et des gouttes, avec des sons qui varient sans cesse
    de petits riens de nuances dans les nuances, soit entre les hauteurs musicales
    Ou un délai des chocs  de gouttes qui varient de très peu dans les chutes

    Je ne suis pas musicien,et je ne sais pas  quelles sont les notes correspondantes
    Mais j'aime assez cette musique des gouttes, faite de toutes les nuances
    Je n'invente pas un nouveau genre en musique c'est juste une écoute
    Je ne sais pas distinguer, entre une note altérée et une note ordinaire

    Je vous ai mis un petit enregistrement, fait cet après midi avec mon magnétophone
    Pour vous dire la durée ça ne dure que cinq minutes, mais ça donne une vraie musique
    Sous pouvez écouter dans la nature, de ces sons qui varient dans les nuances
    Entre le vent qui frissonne dans les arbres, l'eau qui coule ou même le bruit des vagues

    Pariis le 16 aout 2018 18h20

     

    Une musique de gouttes d eaux qui tombentune-musique-de-gouttes-d-eaux-qui-tombent.mp3 (4.74 Mo)
     

  • Une voix qui lit un mois de mes derniers posts sur le site

    Une voix qui lit ,tous mes posts entre le 8 janvier et le 16 février

    un robot La Machine Astraed avec la voix de Thomas

    Compilation entre le 8 janvier et le 16 fevrier 2018 1compilation-entre-le-8-janvier-et-le-16-fevrier-2018-1.mp3 (2.34 Mo)

    Compilation entre le 8 janvier et le 16 fevrier 2018 2compilation-entre-le-8-janvier-et-le-16-fevrier-2018-2.mp3 (1.39 Mo)

     

  • Un enfant...

    Un enfant...

    On a tous été plus ou moins ce bel enfant
    Il y a parfois de ces jeunes princes charmants
    Mais Je sais aussi des vies  qui sont faites d'épreuves
    Qui affinent toutes nos âmes qui restent graves

    Malheureusement, je sais aussi que le jeune prince
    Parfois il a  aussi de ces choix du cœur qui l'évincent
    Notre monde, hélas ce n'est pas un paradis pour enfant
    Il y a aussi de ces génies puissants  et des malfaisant

    J'aime beaucoup mes rêves, tous ceux de mon passé
    Malheureux je vois des ces rêves qui sont tous cassés
    Entre le petit prince de saint Saint-Exupéry, et les évangiles
    Je sais de ces vécus partagés par des adultes fragiles

    Un enfant tout innocent fait aussi quelques cochonneries
    Entre se curer le nez et nous dire quelques âneries
    Je sais qu'il n'a pas la perversité d'un adulte mature
    Mais faire de lui un savant, cela ferait une toute petite nature

    Paris le 2 février 2018

    Ce même texte dit par une machine

    La machine astread (voix de Céline)

    Un enfantun-enfant.mp3 (188.27 Ko)

  • Des aphorismes des extraits du recueil "Dernière Recommandation" qui sont lus par une machine

    Quelques aphorismes qui sont extraits de mon recueil "Dernières Recommandation" Recueil en format papier qui est paru en mai 2014 imprimé/édité chez Copy-Média imprimeur... Puis ils sont édités en janvier 2016 au format E-pub chez Atramentata site littéraire du net... Et là encore, ils sont lus  par un robot qui les lit sans passion avec une voix qui se veut féminine ou presque,  des enregistrement avec tous les défauts de la prononciation d'un robot, mais écoutez donc tous mes aphorismes

    Dernieres recommandations 09 01 2016 1dernieres-recommandations-09-01-2016-1.mp3 (3.33 Mo)

    Dernieres recommandations 09 01 2016 9dernieres-recommandations-09-01-2016-2.mp3 (3.37 Mo)

    Dernieres recommandations 09 01 2016 10dernieres-recommandations-09-01-2016-3.mp3 (3.35 Mo)

    Dernieres recommandations 09 01 2016 11dernieres-recommandations-09-01-2016-4.mp3 (3.28 Mo)

    Dernieres recommandations 09 01 2016 12dernieres-recommandations-09-01-2016-5.mp3 (3.26 Mo)

    Dernieres recommandations 09 01 2016 13dernieres-recommandations-09-01-2016-6.mp3 (3.3 Mo)

    Dernieres recommandations 09 01 2016 14dernieres-recommandations-09-01-2016-7.mp3 (385.54 Ko)

  • Sur la littérature et les idéologies version 5 janvier 2018

    Sur la littérature et les idéologies (version 5 janvier 2018)

    Quelles seraient les vraies différences
    Qu'il y aurait entre avoir du style
    Dans ses propres écrits
    Ou bien avoir une prétention

    De créateur dans la littérature.
    Il y a rien de plus chiant à lire
    Et à laisser dire qu'une personne
    Qui se revendique d'un mouvement littéraire

    Et qui applique des principes figés.
    De nos jours, je déteste le surréalisme
    Qui premièrement, il a vendu son âme
    Au PCF dans les années 1925

    Et qui est surtout devenu maintenant
    Une technique d'accroches publicitaires.
    Cela de nos jours et dans ce monde de la publicité,
    Par les divers moyens dont les affiches

    Qui doivent vous accrocher le regard,
    Des spots publicitaires de la TV
    Et tout ce bruit agaçant
    Qu'il y a maintenant dans les radios

    Pour vendre du n'importe quoi.
    Ce qui est intéressant,
    C'est de pouvoir dire ses propres choses,
    De ces choses très libres que l'on a,

    Cela sans ne faire aucune frontière
    Entre les mondes que l'on fréquente...
    Un coucher de soleil, un enfant qui nous sourit,
    Quelques pensées que l'on a en soi,

    Cela ce sont des choses
    Qui sont mille fois plus intéressantes,
    Que de vouloir choquer les bourgeois
    Par des rapprochements clinquants.

    Pour toutes les idées de cul
    Qui sont si chères aux surréalistes,
    Il y a maintenant quatre-vingt-dix pour cent
    De sites pornos d'internet qui s'en occupent.

    Non ! Je n'aime pas ce monde moderne
    Avec des médias et tous ses discours.
    A savoir des discours
    Avec des buts idéologiques

    Qui sont plus ou moins cachés.
    Je me protège de tous ces chocs des médias.
    Je ne sais plus si un jour
    Je serais encore choqué par un drame

    Et donnerais-je un jour dix centimes
    Pour la énième quête
    Sur toute les misères du monde ?
    Certes cela me donne une mauvaise conscience

    Et j'ai pour moi surtout peu de ressources,
    Mais j ai dans la tête aussi
    Ces quelques centaines de milliard de dollar
    Qui sont dans quelques mains

    De gens qui sont très riches.
    Des gens qui eux, ils ne partagent pas
    D'un petit millième de leurs fortunes.
    Oui pour la littérature !

    Je sais que souvent on croit qu'ont écrit
    Comme untel ou unetelle.
    Ma référence cela reste l'évangile
    Et le Jésus des évangiles,

    Mais notez bien aussi
    Que je n'ai jamais essayé
    De me prendre pour le Christ,
    Dans mon passé j'ai connu trop de fous

    Qui avait cette croyance.
    La création, c'est un monde sans loi
    Car ce n'est pas fait des références déjà lues.
    Cela sans toutes les idées préconçues que l'on a,

    Ni de toutes les limites qu'on se donne
    Dans nos propres choix, la seule chose acceptable
    C'est que ça soit lisible et que ça soit plutôt bien écrit
    Et de savoir le mot exact qui soit mis à sa bonne place

    Paris le 19 décembre 2017 Mis en page 5 janvier 2018

    le même texte lu par une machine

    Machine Astread (Voix de Mathieu)

    Sur la litterature et les ideologiessur-la-litterature-et-les-ideologies.mp3 (600.71 Ko)

  • Vouloir ? Écrire ?

    Vouloir ? Écrire ?

    Vouloir un monde plus juste
    Qui serait meilleurs que les autres
    Ecrire  tous ses rêves sur le papier
    Pour essayer de le dire aux autres

    Vouloir le paradis,  
    D'abord pour soi-même et quelques élus
    Et abandonner tous les autres
    Parce qu'ils le ne veulent pas
    Ecrire de lois qui condamnent,  
    Tous les impies qui vous résistent

     

    Vouloir établir l'empire de sa propre vérité,
    Et l'imposer par la force
    Un petit enfant qui reprend tout
    Dans les débuts du rêve à établir

    Vouloir un monde qui soit doux,
    Cela sans les rêves des conquêtes
    Ecrire des choses simples
    Et qui soient inébranlables
    Par tous les pouvoirs

    Vouloir rester un doux,
    Écrire dans le marbre,
    Toutes les certitudes partagées
    Et des enfants de salaud
    Qui connaitront enfin cette vérité  très douce

     

    Vendre la recette
    À savoir comment faire de l'or
    Avec un rien qui est donné
    Crier, Chanter ou psalmodier des chansons
    Qui seront enfin aimé par tous

     

    Ne plus écrire cette Histoire incroyable,
    Où nous avions toujours le plus beau rôle
    Voyager dans ce monde,
    Avec des choses diverses et variées
    Et toutes différentes

     

    Faire confiance à son propre regard
    Et douter des images
    Plusieurs fois multi diffusées
    Enfant j'étais un rêveur,  
    Je ne suis devenu
    Qu'un vieux Ronchon qui doute de tout

     

    Pour Dieu ? Je vous dis :
    Il est partout, il est aussi en vous
    Comme celui-là qui est en moi
    Je sais des mondes
    Qui seraient  vraiment meilleur,
    Sans certaine folies humaines

     

    Je sais l'incroyable
    Mais je sais  aussi ce qui est bon
    Et ce qui est mauvais pour vous
    Le bien commence avec l'autre
    Et le mal il commence avec le manque

     

    L'autre n'est ni bon ni mauvais,  
    Mais c'est sa concurrence  entre tous
    Qui le rend  méchant
    Le dualisme c'est une grosse connerie,
    Il n'y a pas que nous les bons
    Et les autres  qui sont mauvais

     

    On peut résumer toute notre Histoire
    Et ces guerres à ce paradoxe entre eux et nous
    J'ignore demain ce que la Terre sera ...
    Peut être est-il bon de rester sur la Terre

     

    Si nous voulons aller loin,
    Nous devons apprendre à vivre,
    Avec cet autre de Là-bas
    Parmi les espèces  extrahumaines
    Il y a déjà pas mal de monde sur notre Terre
    Quelle est donc la pensée d'une baleine
    Et celle d'une toute petite fourmi ?

    Paris le 27 décembre et mise en page du 28 décembre 2017

    Le même texte lu par une machine

    La machine Astread (voix de Thomas)

    Vouloir ? Ecrire ?vouloir...ecrire... mp3 (460 Ko)