Ici et Là...

Ici et Là...

Je me tais c'est comme ça et pas autrement
Parfois je me dis aussi que si je me tais
C'est sans doute un désir de paix intérieure
Comme un bon silence,  celui qui me repose

Je ne sais pas tout ce qui viendra demain
Je n'ai plus ces désirs fous, de jouer avec le réel
Imaginez un long poème, celui qui sera écrit
Je sais des rêveurs,  et tous ces gens présents

Y aurait il des choses, qui soient toutes formidables
Les enfants qui papotent quelques mots bavards
Dans ma vie les choses, qui sont les plus communes
Et se sont des petits poèmes qui sont plus ou moins bavards

Je n'ai jamais su, si vous étiez bien présents, sur ce site
Parfois je me dis ! Tiens il parle de choses plutôt incroyables
Le poète il a toujours raison ! Tu parles ! Il est un baratineur
Les plus belles choses de ma vie, ce sont juste des petits riens

Dans ma vie ordinaire, je reste assez silencieux et sans riens
S'il n'y avait mon téléphone fixe, je me sentirais trop solitaire
Je cause  ainsi à ma famille et à mes neveux qui me parlent
Je ne fréquente peu mon portable, car je le trouve trop compliqué

Quelques fois je me dis en moi-même :  à quoi  bon  ce téléphone ?
Dans les faits je reste un grand solitaire dans mon studio parisien
Ils me disent: Bruno ! Va te promener dans Paris ! Celui où tu vis !
Je ne sais que répondre !  je trouve ma vie beaucoup trop banale

Bruno Quinchez Paris le 2 janvier 2021

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire