Des triolets 6-01-2021

 

 

 

 

Des triolets
 
Des fois je me dis
Que je préfère me taire
C'est plutôt un manque
 
Je ne sais pas vraiment
Si vous me lisez maintenant
Mais je sais votre présence
 
Une petite lumière brille
Cette chose bien vivante
Dans des myriades de mots
 
Parfois j'aime bien
Ce gamin très proche
Qui est mon voisin
 
A quoi penses-tu donc ?
Non Là, je ne sais pas !
Peut-être vider ma tête
 
Un chien qui aboie
Un homme qui cause
Un poète qui baratine
 
Le silence qui me tue
Je ne sais pas vraiment
Toute sa  bonne vertu
 
Janvier qui passe maintenant
je me suis couvert de chandails
J'ignore ce temps froid
 
Se poser des questions
Ne pas savoir y répondre
Et vivre sa vie ordinaire
 
Quelques petits riens
Et des myriades de mots
Pour parler de tendresse
 
Une Terre qui est surpeuplée
Peut-être bien monsieur....
Mais on verra bien !

 
Bruno Quinchez Paris le 6 janvier 2021

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire