Chroniques des temps qui passent

  • Des propos Politique 22-11-2020

    Des propos politiques

    Une réponse à un gars d'extrême droite qui nous parle de la vraie France comme si l'extrême-droite de marine le Pen, elle avait des bases purement françaises. Je suis français et je me dis certes on vit l'Europe, mais la France elle existe encore. Le monde contemporain, il devient complexe avec de multiples niveaux, je reste français, mais je ne suis pas lepéniste, ma conscience, elle refuse certaines choses.

    La France possède une grande culture humaniste.et cela depuis longtemps disons entre 1789 et après, des fois je me dis que je vis dans une Europe qui s'impose a nous, c'est des lois communes, les allemands de cette Europe, ils sont devenus des gens très fréquentables. Il n'y a plus vraiment d'idées nationales, je sais des idées communes sur l'écologie et parfois je songe a mon passé de français, celui qui a oublie tous ses conflits destructeur, sans vraiment savoir tout ce que nous aurions faits vraiment en tant que français,

    Je me dis aussi que nous vivons une époque de dingues avec le coronavirus et je saurais que dire d'une pensée qui soit purement française.. Je suis désolé mais l’extrême droite de madame le Pen, ce n'est pas ma France. Pour moi l'idée d'une vraie gauche, elle a été détruite par le parti socialiste et toutes ces histoires de gros sous je ne sais pas nos lendemains, mais pour les idées racistes, ça n'est pas mon monde. J'imagine mal exclure mes voisins

    J'ai certes une culture chrétienne, mais non je ne suis pas pour le fascisme.si Macron a été élu c'est surtout pour le rejet de madame le Pen..j'aime encore cette idée qu'il y a encore une extrême gauche, comme celle de Mélenchon et quelques écologistes. Parfois je me dis ce monde où nous vivons il doit se débloquer avec tout ce social demain pour la France ça vous échappe, nous vivons une époque assez dure, il n'est écrit nulle pas ce demain qui vient

    J'ignore tout ce qui sera fait pour nous, je ne suis pas prophète. Ni vous un monde où les gens n'en savent pas plus pour eux. J'aime à croire dans des rêves puissants de ses réalités basiques comme le partage pour ces malheureux qui le vivent plutôt mal,  être suffisamment riches pour pouvoir vivre

     Bruno quinchez paris le 21 novembre 2020 remis en forme le 22novembre 2020

  • Des pensées personnelles

     

     

    Des pensées personnelles

    Parfois je me dis,
    en pensant en moi-même
    Que vais je écrire vraiment
    sur tout ce que j'aime!

    Je sais seulement
    des histoires très enfantines
    Les gamins qui disent
    leurs vies trop anodines

    J'ignore si un poète,
    c'est vraiment cette vie bavarde
    Poètes qui soient irremplaçables,
    poésie dite celle d'un barde

    Le ciel, il contient plus de choses
    que nos petites têtes
    Il y a des myriade de vies,
    et des milliards de poètes

    Un jour qui vient aujourd'hui,
    et un jour qui passe
    Ce sont des milliards de vécus,
    pour nos carcasses

    Le temps bavard,
    il nous arrache tous nos propres mots
    Sommes nous des enfant,
    ou de ces grands nigauds ?

    Écrire ! Maintenant  
    cela ne me tourmente plus beaucoup
    J'ignore tout ce que vous êtes !
    Oui ! Êtes-vous dans le coup ?

    Sur le net je me dis que ce que je lis;
    se sont des propos aberrants
    Mais je me dis aussi
    que c'est parfois plutôt des trucs marrants

    Y aurait il un jour qui vient maintenant,
    une manière de se dire
    Entre tout ce qu'on aime,
    cela sans vouloir tout maudire

    Le ciel parfois, il nous tient
    de ces mots qui sont très communs
    Je sais pour aujourd'hui et hier,
    mais je ne sais pas pour demain

    Bruno Quinchez Paris le 21 novembre 2020

     

  • Comme une envie de me taire

    Comme une envie de me taire

    j'ai envie de me taire...OUI Je vous aime bien !
    Mais Je trouve que le site T.L.P.
    Toute La Poésie, il est  beaucoup trop bavard
    Peut être une vraie fatigue qui me dit : Silence tais-toi !
    comme cette fatigue qui est produite par le confinement
    Je ne sais pas si ce que je vous dis là c'est poétique
    Mais je sais cette envie de me taire qui me prends

    Bruno Quinchez Paris le 14 novembre 2020

  • Propos sur notre monde

    Propos sur notre monde

    En y réfléchissant je pensais aux soucoupes volantes et tous les rapprochements que certains font de la Bible qui explique le monde et de ce Dieu créateur, les juifs étant les créateurs de concepts où leur Dieu il intervient dans ce monde et ce n'est pas toujours très tendre pour les ennemis d'Israël. Le pire c'est de voir dans cette logique notre petit univers disparaitre pour être remplacé par une logique de dingues celle d'un Israël céleste... Vous savez Je n'ai rien contre Israël mais je n'aime pas le monde des israéliens de Netanyahou... Un jour qui nous vient, alors me dira-t-on pourquoi notre monde commun, cette Terre avec des éléphants, des baleines des guépard bref toutes ces vies non humaines, alors pourquoi devraient elles disparaitre ? Sans aucun doute, je reste chrétien, puis vous savez le mots juif: il est plutôt mal perçu par beaucoup et pas que pour moi, je ne sais pas d'où vient cette logique de la Bible de changer le monde avec ce Dieu d'Israël qui est parfois assez dingue dans ces actions qui sont parfois destructrices. Un éléphant quoique on dise, il existe bien avant la Bible qui est que du baratin de Voyageurs temporels, un baratin qui date de -1300 ans avant JC de la même époque que les pharaons

    Bruno Quinchez Paris le 10 novembre 2020

  • Quelles sont les réalités politiques, de notre époque contemporaine ?

    Quelles sont les réalités politiques, de notre époque contemporaine ?

    Le pire c'est de savoir toutes les histoires de clientèles de notre personnel politique...Je me suis souvent posé cette question! Celle de nos hommes politiques face à l'argent...Le pire, c'est ce concept : Rien n'est gratuit ! Je ne connais pas d'idéalistes dans mes candidats...Je ne crois pas trop à l'idéal communiste même révolutionnaire, tel que celui des cocos dans le passé... Dans ma culture je reste un chrétien dans mon éducation pour le partage de choses essentielles et gratuites

    Bruno Quinchez Paris le 9 novembre 2020

     

  • De Gaulle, qui est mort, il y a cinquante ans

    Mémoire du temps qui passe

    Le père de Gaulle !
    Qui est mort il y a cinquante ans
    Un sauveur de la France
    Mais La france aime-t-elle ses grands homme?

    voilà-t-y pas nos hommme politiqes
    parmi  tous ceux de notre passés
    Un grand homme de notre monde politique
    ben il est mort en novembre 1970

    Curieusement je lui faisais plus confiance
    Qu'à tous ces successeurs qui l'ont suivi
    Mes contemporains, ils me déçoivent
    Y aurait il une solution au confinement


    Bruno Quinchez Paris le 9 novembre 2020
    des ajouts le premier décembre 2020

     

  • Le passé

    Le pire c'est qu'il y a eu aussi une suite entre 1939-1945...Je porte le même prénom que mon oncle le jumeau de mon père qui a été fusillé en 1944 par les allemands pour des faits de résistance

  • Les morts de 1914-1918

    Cimetieres militaires francais 14 18

     

     

     

    Les gisants

    Je vois ces croix
    qui sont toutes très alignées
    Dans un ordre fou
    de toutes ces croix blanche

    Dans les années vingt
    Après la grande guerre
    Il y avait des dingues
    Qui y pensaient encore

    Je sais aussi des gisants
    Qui sont allongés dans le marbre
    tout raides et  presque éternels
    dans des églises assez sombre

    Le pire cela je le sais
    C'est mes 3 oncles Quinchez
    les frères de mon grand-père,
    qui sont morts pendant cette guerre

    Je vois des gisants
    Qui sont aussi trop fragiles
    Entre ce que nous étions
    Et ce que nous allons devenir

    Je sais aussi des amours
    ceux qui durent dans nos vies
    ces quelques petits riens
    Qui sont restés tout nus

    Et ils sont aussi si fragiles
    L'éternité qui commence ici
    Et le devenir qui nous attends
    Je songe à tous mes morts

    Bruno Quinchez Paris le 7 et 8 novembre 2020

     

    Lire la suite

  • sur la foi suite

    Sur la foi...Suite

    Des fois je me dis, que pour tout cela, je me tais
    Mais il y a aussi d'autres mondes, sans que ce soit ma vie
    Des myriades d'autres mondes, où ce silence m'angoisse

     

    Je ne sais pas ce que vous pensez vraiment en vous même
    Mais y aurait-il une vérité qui soit  seulement l'unique?
    Je sais aussi des myriades de gens tous bien vivants

     

    Pour Dieu ? Je vous le laisse à vos choix personnels
    La religion, ce n'est pas mon vécu, celui que je partage
    je sais beaucoup trop de dingues, qui sont capable de tout

    Bruno Quinchez Paris le mardi 3 novembre 2020

     

  • Des histoires de foi

     

     

     

     

    Des histoires de foi...

    Personnellement  je perds la foi
    En voyant des églises pleines
    Et des curés qui sont parfois très flics
    Oui ! Ils sont peu ouverts aux pauvres

    Dans mon passé d'autrefois
    Je voyais un curé qui était socialiste
    non pas du parti socialiste de Tonton
    mais il était assez proche des communistes

    J'ai eu aussi dans mon passé des prêtres ouvriers
    Oui ! J'en ai connu tout près de l'usine Panhard
    Notre paroisse, l'église saint Hippolyte
    c'était  aussi un mélange de classes

    Bruno Quinchez Paris
    le premier novembre 2020
    le jour de la Toussaint