Tout

Photos de mes 60 ans en avril 2012

 

 

  • Des horaires; entre l'hiver et l'été

    Des horaires Entre l'hiver et l'été

    En hiver un peu comme en ce moment de janvier

    Le soleil il se couche vers 17 h heure de la nuit qui tombe

    Mais en été le soleil se lève vers cinq heure du matin

    Bien que tout cela ne soit pas vraiment exact,

    en effet les horaires, ils varient aussi un peu

    Le calendrier, il s'adapte sur des périodes de quatre ans

    Bruno Quinchez Paris le 21 janvier 2021

  • Que dire de certaines Choses ?

     

     

    Que dire de certaines choses ?

    Chère Danielle M, Là je pense à toi ! Oui je t'aime! Tu me dis des choses personnelles et tendres dans tes chansons, je suis sûr que ces chansons que j'écoute, elles sont pour moi,  je sais un cœur et un cul en 1977 cela même si tu es très loin de moi de nos jours, j'ai connu une dame anorexique vers cette époque de la clinique psychiatique Dupré,. un nllieu de soin pour les étudiants, elle se situe à sceaux,  je sais tes chansons qui me parlent

    J'ai beaucoup d'amis poètes, parmi tous ceux que je fréquente et que je lis; ils font des livres avec leurs poèmes je sais qu'ils sont comme moi, avec peu de ventes de livres papier

    J'ai quelques petits riens dans ma vie, ils m'ont beaucoup aidé, je sais de ces rien dans l'écrit parfois ces petites choses, elles m'ont rendu très heureux parce que j'étais lus

    J'ai toujours eu une tête que je pense très pleine... J'ai en moi beaucoup de choses plus ou moins évidentes comme un bla-bla incroyable qui bavarde dans ma tête ! Oui ce sont des choses que je me sais écoutées de mon extérieur

    J'aime Jésus le prophète très libre et  celui là qui reste unique, mais je me méfie des curés, car ils aiment trop le pouvoir par l'usage de mots qui ne sont pas toujours si justes , pour eux il existe aussi des mensonges socieux qui nous imposés comme étant vrais,

     je n'ai pas partagé ma vie avec des femmes, mais j'ai rêvé de quelquse unes, je ne pouvais partager des réalités sociales question d'un manque de sous

    Je ne me suis jamais pris pour Dieu ! Je sais des fous qui disent de folies qui sont dites vérités mystiques même si je me dis que ce monde il a bien changé...Peut-être les mots les plus simples; ils sont à dire

    Je sais bien que je pourrais écrire des livres, mais je me dis aussi je ne sais pas vraiment comment gérer l'édition papier de ces livres, mes possibles acheteurs ils ont disparus

    Je songe a des histoires d'amours de diverses femmes mais je ne connais pas la femme unique j'ai été très amoureux d'une dame pendant longtemps mais jamais de contacts sauf une fois avec une copine mais ça n'a pas duré

    La justice c'est cette réalité incroyable qu'il existes des lois écrites et partagées qui s'appliquent dans notre quotidien ordinaire de nos vécus

    La vérité la plus simple, c'est d'accepter de se savoir vivant et de savoir vivre ces petites choses de la vie que l'on partage

    La vérité parfois elle nous rend libre, mais je sais trop de dingues qui disent que leurs vérités personnelles en oubliant les autres

    La vie parfois; elle se fait de plein de petits riens qui font notre vie sociale et amoureuses, alors apprenez à aimer ces choses là, même si ça vous questionne

    L'amour il rends libre, c'est entre des histoires de culs, de tendresses partagées ou des mythes personnels d'un vécu, mais parfois c'est juste un fantasme incompris

    Le mensonge le plus commun, c'est une réalité imposées à nous tous, la réalité c'est de mettre de la valeur monétaire partout dans note réalité sociale

    L'église à beaucoup baratiné dans des histoire de foi, je ne sais pas que dire sur toutes les histoires de foi complexes dans des assemblées religieuses

    Les mots tendres; ce sont tous ceux-là dans tous ceux qui sont dit, ça vous guérit l'âme, il n'est pas écrit de recette pour cela

    Mes parents, maintenant ils sont bien trop absents, vous savez je parle peu à mes frères et sœurs... Non ! Je n'ai pas eu d'enfants et oui; je suis ce gars bizarre qui n'ose vous parlez de toutes vos histoires de familles

    Oui ! Je suis trop indépendant, pour les histoires de cœur et de cul, mais je ne suis pas homosexuel, peut être il faut y voir une liberté ou un manque dans le désir qui est plutôt mal compris

    Parfois j'écris de belles choses sur la vie qui va de-ci et de-là dans de belles histoires mais je me dis aussi que sur internet que tout ça ce n'est que du bruit dans un monde compliqué

    Pour la vérité! Ne jugez pas une affirmation qui vous est dites, certains lui préfèrent ces mots  que lon dit comme une réalité qui soit acceptable par tous donc universelle,

    Quelque mots pour des scientifique et l'usage des mots... il est à savoir qu'en science le concept de vérité, c'est cette chose qui se veut commune et qui est donc partagée, elle est parfois assez mal comprise des hommes de science qui n'applique que leurs lois Parfois je ne comprends pas certains scientifiques !

    Sans me prendre pour Arthur Rimbaud ou Paul Verlaine, je me sais poète et  quelques uns de mes poèmes ils sont lus et appréciés, Puis non  je n'ai pas cette folie de vouloir me comparer avec eux

    Sur internet avec l'aide de mon ordinateur, j'ai écris une grande quantité de textes, et je n'ai jamais essayé d'en faire des bouquins, je me suis souvent dit que je ne les vendrais pas

    Un chrétien, il peut faire confiance en Jésus mais je sais toutes les folies et guerres  issues des diverses assembles religieuses pour établir la foi qui s'impose à Tous

    Vous savez à vrai dire l'universel sur internet c' est devenu un fantasme, il n'y a pas de choses écrites dans ce monde bavard qui soient vraiment vérifiées sur le net

    Vous savez je sais bien que je ne connais pas tous mes lecteurs et leur nombres exacts, Cela pour tous ces livres hypothétiques possibles, C'est à savoir  que ce sont tous ceux que je n'ai pas écrits donc qui n'existent pas

    Bruno Quinchez Paris le 17 janvier 2021 quelques changements le 19 et 20 janvier 202

     

  • Bavardages....

    Bavardages...

    Comme je descendais à pied de chez moi
    Je ne me pris plus vraiment, cela je le crois
    Pour un poète trop bavard et qui serait connu
    Il y avait de ces mots qui fleurissaient en moi

    Cela dans tous les petits riens de ma vie de solitaire
    Tous ceux là que l'on écrit sans vraiment y réfléchir
    Certes sans doute en y songeant dans les nuits
    Peut-être que Je n'étais pas meilleur que vous autres

    Mais je mettais mes petits mots que je choisis
    Avec tout Plein de ces choses qui m'appartenaient
    Je babillais des mots bavard sur mon site internet
    Il parait que la poésie, C'est toutes ces embrouilles

    Dans un grand désordre qui est parfois mal compris
    Cette vie qui continue chez-nous, elle était bien là
    Le ciel, il changeait peut être, entre toutes les pluies
    Et un soleil beaucoup trop chaud celui qui nous brulait

    J'étais un gamin bavard et peut être pas trop sérieux
    Je me moquais de ces apparences parfois perçues
    Peut être étais-je ainsi vu comme un poète disert
    Ce gars qui est bien trop prolixes et pas très sérieux

    il ya ce silence que je percevais en moi-même
    Il me disait aussi quelques réalités banales de ma vie
    Y aurait il un écrit Inédit qui reste le seul parmi tous
    j'avais ce courage de me taire; Ce silence quelques fois

    Les écrits que je fais Ils sont bien sûr que les miens
    J'ignore ce qu'ils seront dans un futur proche qui viendra
    Il n'ya pas de choses à écrire dans ma petite vie
    entre celle là qui vous accroche et tous que vous aimez

    Ces mots la que je vous dis là, sont-ils bien sérieux ?
    Ma bibliothèque, elle reste pleine de poètes très divers
    Je ne sais que dire sur ces gens là qui me causent
    le ciel est parait il fait avec des myriades d'étoiles

    Un enfant quand il est jeune, il ne sait pas tous les mots
    Cela lui vient en nous disant quelques petites histoires
    Y aurait il des choses que je ne connais pas vraiment
    Je ne suis plus un enfant mais je ne sais pas demain

    Bruno Quinchez Paris le 20 janvier 2021

     

  • Couleurs...

     

     

     

    Couleurs

    Blanc silence des hôpitaux
    Blanc vierge d'une neige
    Tir à Blanc, sans conséquence

    Noir dans une tombe vide
    Petit Noir café de Colombie
    Noir minuit sonnant la nuit

    Rouge un interdit violent
    Rouge le sang de la vie
    Feux rouge bien chaud

    Vert l'herbe qui se broute
    Vert l'espoir, islam et écolo
    Vert cette couleur sourde

    Bleu tes yeux que j'aime
    Bleu le ciel que je vois
    Bleu l'enfer, des attentats

    Jaune étoile déportée
    Jaune la bile et tes soucis
    Jaune d'or, le soleil le soir

    Violet invisible révélé
    Violet de peaux exsangues
    Violet, la violette sans prétention

    Marron, une couleur peu aimée
    Marron, l'homme d'afrique
    Marron, le bois de teck

    Orange, une terre surréelle
    Orange, un soleil couchant
    Oranges, des vieilles étoiles

    Gris d'un ivrogne dégrisé
    Gris d'un ennui quotidien
    Gris entre Le noir et Le blanc

    Bistre une peau d'Asie
    Satin une peau encore
    Albâtre une côte haute

    Rose, un cochon gras
    Dorée, vie d'un pacha
    Argentées les tempes de Bill Gâtes

    Bruno Quinchez Paris Le 8 mai 2005
    Mis sur le site le 19 janvier 2021

     

  • Une Réponse Politique

    Une Réponse Politique

    Vous savez ça fait déjà plus quatre ans que les non-choix ;  ils se sont imposés, je n'aime pas madame Le Pen mais je n'aime pas Macron aussi qui lui, il est trop dans le fric. La réalité sociale elle manque de débats, l'Europe ce n'est pas un monde vraiment social.

    Sans être nationalistes, pour moi les lois votées, elles disparaissent et elles sont remplacées, par des trucs peu démocratiques, Puis avec le confinement  ça donne un chômage trop mal compris car il est devenu trop important

    Parait il que nous vivons dans un monde de la fiction ... Alors pour ce que sera demain je ne sais pas Il faut être assez dingues pour parler de réalités politiques... De nos jour avec le confinement L'économie où est-elle ?

    Bruno Quinchez Paris le 17 janvier 2021

  • Un temps d'hiver neigeux

    Dsc02260


    Dsc02265

    Temps froid et neige

    Curieusement ici à Paris 20ième
    Il a neigé, c'est parait-il normal, ce seize janvier
    l y a maintenant de la neige, mais aussi  un temps très frais

    Dans notre jardin qui est un espace commun
    Je vois mes jeunes voisins enthousiasmes
    Qui sont allés directement manipuler la neige ,

    Perso pour moi ce froid humide et très pénétrant
    C'est des mauvaises sensations assez désagréables
    D''un grand froid très humide et assez pénétrant,

    Vous me direz qu'en hiver, c'est normal ce froid
    Mais perso je ne sais pas trop comment gérer,
    La neige est tombée dans un froid très humide

    Perso en cemois de janvier je suis habillé
    Avec tous mes restes de l'automne
    Je ne suis pas prêt pour les grands froids

    Là c'est un froid humide et très prégnant,
    Qui vous saisit par sa vivacité
    Les frimas c'est assez divers

    Bruno Quinchez le 16 janvier 2021

     

     

    Dsc02269

  • Des Fleurs en hiver

     

    Des fleurs en hiver

    Des petites fleurs
    qui sortent de la neige
    Encore faut-il aussi
    qu'il y ait de la neige

    Des formes diverses
    Dans la neige toute blanche
    Elles me disent ce temps froid
    Où quelque fleurs surgissent

    Toutes Isolées et dans le froid
    Dans la neige très blanche
    De ce mois de janvier
    Le temps du froid hiver

    là Je ne sais pas trop  
    si elles  restent longtemps
    dans la neige froide
    Ces fleurs des frimas blancs

    Bruno Quinchez Paris le 15 janvier 2021

     

     

    Gettyimages 135630019 611x410

    4030698 printemps crocus floraison des fleurs travers la neige fondante banque dimagesPerce neige galanthus nivalis fleurs dhiver fleur jardinSpring 1166564 1920 1024x682


     

  • Sur l'Art de la rime et du tricot...

     

     

     

     

    Sur l'Art de la rime et du tricot...

    Une maille à l'envers
    Pour faire un beau vers
    Une autre maille à l'endroit
    Mais y ai je bien le droit ?

    Je n'ai jamais tricoté de pull
    Mais vais-je donc trouver la rime
    La rime à quoi? La Rime wonderfull
    Ca y est! C'est déjà ça, le crime


    Une maille à la gare d'Anvers
    Faire un pull en gare de Lyon
    Je n'essaie pas suis trop pervers
    D'essayer de damer le pion

    Une maille a L'an vert
    Une maille à l'an trois
    Rime rimaille des fois
    C'est par hasards divers

    C'est trop facile de rimer
    Je devrais m'essayer
    De faire aussi du tricot
    Car je suis un peu barjo

    Bruno Quinchez Paris le 9 mai 2005
    Mis sur le site le 14 janvier 2021

  • Rien

    1200px corbeil essonnes fr 91 memorial rue du 14 juilletRien...

    Il n'y avait plus rien
    Mais il ne s'en apercevait pas
    Quelques mots lui suffisait

    Il ne savait que dire
    Dans ses faits vécus
    Ceux de sa vie trop calme

    Il y avait un vrai manque
    C'était comme une absence
    Celle de tous ces petits riens

    Bruno Quinchez Paris le 14 janvier 2021

  • Silence

    Silence

    Un silence en moi
    Ne plus rien vous dire
    Un désir de paix

    Bruno Quinchez Paris le 12 janvier 2021

    Nota Bene ma mère aurait 96 ans ce jour